Aller directement au contenu
    Continuez pour accéder aux résultats suggérés
    Informations sur le COVID-19
    Pour consulter les options d'annulation et de remboursement, rendez-vous sur votre tableau de bord. Les réservations éligibles dans le cadre de notre Politique relative aux cas de force majeure peuvent être annulées avant l'arrivée, sans pénalités ni conséquences sur votre statut de Superhost.

    Hébergement responsable aux États-Unis

    Nous encourageons les hôtes à réfléchir attentivement à leurs responsabilités. Accueillir des voyageurs permet de vivre des expériences enrichissantes, mais cela s'accompagne aussi de certaines obligations. Outre les critères de base que tous les hôtes doivent respecter, voici quelques conseils qui feront de vous un hôte responsable.*

    Sécurité

    Que faire pour que les voyageurs soient en sécurité chez moi ?

    Procédures d'urgence

    Numéros d'urgence :

    Indiquez les numéros d'urgence locaux et celui de l'hôpital le plus proche. Donnez aux voyageurs un numéro de contact où vous joindre à tout moment, ainsi qu'un numéro de secours. Par ailleurs, indiquez clairement comment le voyageur doit vous contacter en cas de questions ou si un problème survient.

    Premiers secours :

    Prévoyez un kit de premiers secours facile à trouver.

    Prévention incendie :

    Équipez votre logement d'un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone en état de marche, et assurez-vous que votre habitation répond aux normes de sécurité de votre localité. Mettez à disposition un extincteur en état de marche et vérifiez son fonctionnement.

    Issues de secours :

    Indiquez clairement les issues de secours et affichez un plan d'évacuation dans votre logement.

    Prévention des dangers

    Vie privée :

    Soyez toujours attentif au respect de la vie privée de vos voyageurs. Indiquez très clairement la présence de caméras de surveillance ou de tout autre équipement de surveillance dans et autour de votre logement. Veillez à connaître et respecter les lois nationales, régionales et locales en vigueur.

    Capacité d'accueil :

    Déterminez le nombre d'occupants maximum (les autorités locales ont peut-être des recommandations en la matière).

    Accès :

    Inspectez votre logement pour identifier les endroits où les voyageurs pourraient trébucher ou tomber. Remédiez au problème ou signalez clairement le danger. Réparez les fils dénudés. Assurez-vous que les escaliers sont sans danger et disposent de rampes. Enlevez ou placez dans un lieu sûr tout objet dangereux pour vos voyageurs.

    Sécurité des enfants :

    Assurez-vous que votre logement est sans risque pour les enfants. Sinon, signalez aux voyageurs les dangers potentiels.

    Température :

    Vérifiez que votre logement est bien ventilé et que le régulateur de température est clairement indiqué et en état de marche. Assurez-vous que les voyageurs savent comment utiliser le chauffage en toute sécurité.

    Voisins

    Comment me montrer attentif à mes voisins ?

    Règles de copropriété :

    Assurez-vous d'informer vos voyageurs sur les règles des parties communes de votre copropriété. Vous pouvez également prévenir vos voisins que vous accueillez des voyageurs et rappeler à ces derniers de ne pas les importuner (par exemple, ne pas frapper à leur porte ni sonner chez eux pour qu'ils les laissent entrer).

    Tabac

    Si votre logement est non-fumeur, nous vous suggérons de le rappeler à vos voyageurs par quelques affiches. Si vous autorisez les voyageurs à fumer dans le logement, assurez-vous de placer des cendriers dans les endroits prévus.

    Stationnement :

    Indiquez les règles de stationnement de votre immeuble et de votre quartier à vos voyageurs.

    Bruit :

    Rappelez aux voyageurs de ne pas faire trop de bruit. C'est vous qui décidez si vous acceptez ou non les bébés, les animaux ou l'organisation de fêtes. Indiquez clairement si vos voyageurs ont le droit d'inviter d'autres personnes dans votre logement et assurez-vous que vos voyageurs ont bien compris votre « politique en matière de fêtes ».

    Animaux de compagnie :

    Si vous autorisez les animaux domestiques, assurez-vous que les voyageurs sont au fait des petits détails : où se trouvent les parcs, quelles sont les habitudes locales (par exemple, ramasser les déjections canines). Prévoyez un plan B au cas où l'animal de votre voyageur dérangerait les voisins (par exemple, en fournissant les coordonnées d'une pension pour animaux).

    Règlement intérieur :

    Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous conseillons d'inclure les informations détaillées ci-dessus dans votre règlement intérieur, qui figure sur le profil de votre annonce.

    Autorisations

    Qui dois-je informer que je suis hôte sur Airbnb ?

    Contrats :

    Consultez votre syndicat de copropriété ou votre association de propriétaires pour vous assurer qu'il n'y a pas d'interdiction à la sous-location, ni toute autre restriction concernant l'accueil de voyageurs. Consultez votre contrat de location et demandez des explications à votre propriétaire si nécessaire. Envisagez d'ajouter un avenant à votre contrat qui présente le point de vue des différentes parties et expose les responsabilités et les engagements de chacun.

    Colocataires :

    Si vous avez des colocataires, réfléchissez à un éventuel contrat de colocation établi par écrit qui déterminerait à quelle fréquence vous envisagez d'héberger, de quelle manière vous comptez faire respecter le règlement intérieur et si vous envisagez de partager les revenus.

    Voisins :

    Pensez éventuellement à avertir vos voisins de votre projet d'accueillir des voyageurs et assurez-les que vous prendrez toutes les précautions afin qu'ils ne soient pas gênés par la présence occasionnelle de voyageurs.

    Logement subventionné :

    Si vous vivez dans un logement social ou subventionné, vous pouvez être soumis à certaines réglementations spéciales. Le gestionnaire du logement devrait pouvoir répondre à vos questions sur ce sujet.

    Réglementations générales

    Quelles réglementations locales dois-je respecter ?

    Taxes :

    Renseignez-vous sur la fiscalité locale en vigueur et les autorisations professionnelles nécessaires. Cela peut concerner des prélèvements comme la taxe de séjour, la taxe sur les ventes et d'autres taxes sur le chiffre d'affaires comme la TVA ou la taxe sur les biens et services ou encore l'impôt sur le revenu.

    Autorisations ou enregistrements :

    Renseignez-vous sur les obligations qui peuvent s'appliquer en termes de permis, de zonage, de sécurité ou de santé. Les autorités compétentes en charge du contrôle de l'utilisation et du développement des logements de votre secteur peuvent avoir des informations utiles sur ces réglementations.

    Encadrement des loyers :

    Si vous habitez un logement au loyer contrôlé, certaines règles peuvent s'appliquer et vous concerner. Contactez votre organisme local de location pour poser vos questions sur ce sujet.

    Réglementations locales

    Sélectionnez un lieu ci-dessous pour consulter les informations spécifiques à votre ville, comté ou région. Si votre zone géographique ne figure pas dans la liste, vous pouvez consulter les informations générales sur les réglementations locales.

    Éléments importants à vérifier

    Fiscalité

    La fiscalité peut être compliquée. C'est pourquoi nous vous conseillons de prendre le temps de comprendre quelles sont les règles qui s'appliquent à vous et votre situation particulière.

    Le cabinet Ernst and Young a préparé un document d'information fiscale sur l'imposition des revenus locatifs aux États-Unis pour les hôtes Airbnb : le guide d'Ernst and Young « General guidance on the taxation of rental income » aux États-Unis (en anglais). Il vous explique comment remplir votre déclaration de revenus, et présente certaines des obligations fiscales qui vous incombent en ce qui concerne les revenus que vous avez tirés de votre activité d'hôte sur Airbnb et sur d'autres plates-formes d'hébergement. Les informations fournies par Ernst and Young se rapportent exclusivement à l'impôt sur le revenu américain et ne comprennent aucune indication relative aux taxes de séjour, aux taxes hôtelières, aux taxes sur la valeur ajoutée ou à d'autres taxes.

    Avertissement : la présentation par Airbnb du guide fiscal d'Ernst and Young n'a pas valeur de cautionnement. Le conseil fiscal est complexe, et vous devez faire preuve de rigueur à la lecture de ces informations. Airbnb n'est pas responsable des conseils, notamment fiscaux, fournis par une entité tierce.

    Assurance

    Quelle assurance dois-je souscrire pour couvrir mon logement ?

    Garantie Hôte :

    Airbnb vous propose sa Garantie Hôte, mais notez bien qu'elle ne remplace pas votre assurance propriétaire ni votre assurance locataire.

    Couverture de base :

    Passez en revue votre assurance habitation avec votre compagnie d'assurance pour vérifier que vous êtes suffisamment couvert.

    Responsabilité :

    Assurez-vous de disposer d'une assurance responsabilité civile et d'une protection des biens adaptées.

    Pour plus d'informations sur le fonctionnement d'Airbnb, consultez notre FAQ.

    * Veuillez noter qu'Airbnb n'a aucun contrôle sur le comportement des hôtes et décline toute responsabilité à cet égard. Les hôtes qui dérogent à leurs responsabilités s'exposent à la suspension de leur activité ou à leur retrait du site web d'Airbnb.

    Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?
    Prêt à héberger des voyageurs ?
    Franchissez le pas et complétez vos revenus grâce à votre logement.
    En savoir plus