Aller directement au contenu
    Continuez pour accéder aux résultats suggérés
    Informations sur le COVID-19
    Pour consulter les options d'annulation et de remboursement, rendez-vous sur votre tableau de bord. Les réservations éligibles dans le cadre de notre Politique relative aux cas de force majeure peuvent être annulées avant l'arrivée, sans pénalités ni conséquences sur votre statut de Superhost.

    En quoi l'accueil de voyageurs sur Airbnb est-il concerné par les modifications de la loi japonaise sur les hôtels et auberges ?

    En vertu d'une modification de la loi japonaise sur les hôtels et auberges entrée en vigueur le 15 juin 2018, les hôtes Airbnb sont tenus d'enregistrer leur logement et d'afficher un numéro de licence sur la page de leur annonce. L'État japonais oblige tout hôte sans numéro de licence à annuler les réservations effectuées avant cette date. Les logements non enregistrés ont été retirés du site Airbnb, mais pourront être à nouveau ajoutés une fois la procédure d'enregistrement effectuée.

    Si votre annonce a été désactivée

    Tous les hôtes doivent afficher un numéro de notification ou d'autres informations juridiques, comme un permis d'exploitation pour établissement hôtelier, sur leur annonce. Les annonces qui ne disposent pas de ces informations ont été désactivées afin que les voyageurs ne puissent pas effectuer de nouvelles réservations. Nous avons envoyé un e-mail à tous les hôtes ayant un logement non enregistré, y compris pour les annonces inactives. Veuillez confirmer que tous vos logements, y compris ceux qui sont inactifs, ont bien été enregistrés ou qu'ils bénéficient d'une exemption légale, comme un permis d'exploitation pour établissement hôtelier. Si vous avez des logements inactifs non enregistrés que vous ne prévoyez pas d'activer, veuillez ignorer cet e-mail.

    Pour réactiver une annonce, ajoutez votre numéro de notification et toutes les autres informations requises. Vous pourrez ainsi publier à nouveau votre annonce via le tableau de bord d'hôte.

    Numéros de notification temporaires

    Veuillez noter que vous ne pourrez plus ajouter un numéro temporaire. Les numéros de notification en vertu du Private Lodging Business Act commencent par la lettre M, suivie de 9 chiffres. Si vous avez des questions sur le statut de votre notification, nous vous recommandons de vous adresser à votre administration locale. Dès que vous avez votre numéro de notification, ajoutez-le sur votre annonce le plus tôt possible.

    Numéros de zone économique spéciale

    Vous pouvez ajouter les informations pertinentes en vertu de la loi sur les hôtels et les auberges ou dans le cadre de la loi sur le zonage économique spécial en vous rendant sur https://www.airbnb.jp/city-registration/XXXXX/exemption-claim et en saisissant l'identifiant de votre annonce où apparaît la mention « XXXXX ».

    Remarque : si vous indiquez un faux numéro de notification ou de fausses informations, vous pourriez enfreindre la loi sur les établissements hôteliers. En vertu du Private Lodging Business Act, les hôtes doivent indiquer leur numéro de notification exact.

    Réservations effectuées avant le 15 juin 2018

    Nous nous efforçons d'aider au mieux les hôtes et les voyageurs concernant les réservations annulées qui avaient été effectuées avant le 15 juin 2018. Nous vous tiendrons informé sur ce sujet dans les meilleurs délais.

    En attendant, nous vous encourageons vivement à demander un numéro de notification et à l'ajouter à votre annonce dès que possible. Cela s'applique également aux hôtes qui utilisent un outil de gestion des annonces ou un CMS.

    Vous pourrez accepter des réservations immédiatement après avoir ajouté le numéro sur votre annonce. Si vous ne parvenez pas à obtenir votre numéro de licence, nous annulerons automatiquement la réservation 10 jours avant le séjour de votre voyageur. Si votre réservation n'est pas automatiquement annulée, les voyageurs ont la possibilité de l'annuler.

    Annonces hebdomadaires/mensuelles

    Pour le moment, vous ne pouvez plus sélectionner Événement Minpaku ni Autres pour les annonces hebdomadaires/mensuelles. Vous ne pouvez donc pas publier votre annonce au Japon autrement qu'en vertu de la législation en vigueur (Private Lodging Business Act ou Hotel Business Act). Si vous avez ajouté des informations légales relatives aux catégories supprimées dans des catégories existantes, votre annonce risque de comporter des données inexactes. Elle pourrait alors faire l'objet d'une pénalité, car elle ne répondrait pas aux critères Airbnb, qu'elle soit conforme à la loi ou non. Nous vous fournirons bientôt de plus amples informations à ce sujet. Merci de votre patience.

    Accueil de voyageurs sur 180 jours

    En vertu de la loi, les hôtes sont tenus de fournir les informations relatives à la réservation, comme le nombre de jours pendant lesquels les voyageurs ont séjourné dans le logement. Nous vous invitons à utiliser l'outil en ligne de l'Agence de tourisme japonaise pour gérer les détails de votre réservation. Vous pouvez également utiliser cet outil pour envoyer le rapport périodique de votre activité d'hébergement, ce qui est exigé par la loi. En outre, l'administration et les municipalités locales pourront vérifier si vous avez hébergé des voyageurs pendant plus de 180 jours. Un jour d'hébergement ne peut excéder 24 heures.

    Collecte et transmission d'informations sur l'activité d'hébergement

    Au mois d'avril et d'octobre, Airbnb est tenu de fournir à l'Agence de tourisme japonaise (JTA) un rapport sur les activités de chaque hôte au cours des 6 derniers mois. Ce rapport comprend des données comme le nom de l'hôte, l'adresse du logement, le numéro de notification et le nombre de nuitées pour chaque voyageur. L'Agence de tourisme japonaise et les municipalités locales examineront les données pour vérifier les annonces et si l'hôte a dépassé le plafond de 180 jours.

    Collecte d'informations sur les voyageurs

    En raison de nos règles de protection de la vie privée des utilisateurs, nous ne pouvons pas vous fournir les pièces d'identité officielles des voyageurs ni d'autres informations personnelles. Nous vous recommandons d'expliquer aux voyageurs que la loi vous oblige à vérifier leur pièce d'identité à l'arrivée et à conserver leur dossier.

    Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?