Continuez pour accéder aux résultats suggérés

    Comment procéder si je souhaite participer à une expérience Airbnb impliquant de la nourriture et que moi-même ou mes co-voyageurs souffrons d'une allergie alimentaire ?

    Ce contenu a été créé par Airbnb conformément aux normes techniques de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) en matière de sécurité alimentaire.

    Les expériences culinaires sont idéales pour apprendre de nouvelles choses. Vous ne devriez pas vous interdire de participer à des expériences simplement parce que vous (ou vos co-voyageurs) souffrez d'allergies alimentaires. Cependant, il est important de prendre certaines précautions afin de profiter en toute sécurité des activités impliquant de la nourriture.

    • Pensez à toujours indiquer dès le départ votre allergie alimentaire à votre hôte afin de discuter ensemble de la meilleure manière d'adapter le menu pour en tenir compte.
    • Si vous ou vos co-voyageurs souffrez d'une allergie alimentaire, mentionnez-le clairement à votre hôte. Ne vous contentez pas de lui demander s'il ou elle utilise certains ingrédients durant l'expérience, ou de supposer que le menu publié en ligne répertorie tous les aliments qui seront consommés. Il est très important que votre hôte soit informé de toute allergie alimentaire, car d'autres étapes de l'expérience pourraient en être affectées, comme la préparation et le service des aliments.
    • Envoyez un message à votre hôte pour discuter des ingrédients utilisés et du risque de contamination croisée pendant le stockage, la préparation, la cuisson et le service des aliments.
    • Lorsque vous arrivez sur les lieux de l'expérience, rappelez à votre hôte que vous souffrez d'une allergie alimentaire. Assurez-vous que toutes les personnes impliquées dans l'organisation de l'expérience et dans la préparation et le service de vos aliments comprennent ce que cela implique et savent comment éviter la contamination croisée.
    • Préparez-vous à toute éventualité. Quel que soit le soin que vous avez apporté à votre organisation ou le sentiment de sécurité que vous ou vos co-voyageurs éprouvez lors d'une expérience, vous n'êtes jamais à l'abri d'un accident. Ayez toujours sur vous un auto-injecteur d'épinéphrine et tout autre médicament nécessaire prescrit par votre médecin. Envisagez également de porter sur vous une pièce d'identité médicale (sous forme de bracelet ou de bijou, par exemple).
    • Si un auto-injecteur d'épinéphrine vous a été prescrit, mais que vous ne l'avez pas sur vous durant l'expérience, il vous est conseillé de ne rien consommer (il en va de même pour vos co-voyageurs concernés). Selon plusieurs études, le traitement de première intention en cas de choc anaphylactique consiste à administrer au plus vite un auto-injecteur d'adrénaline.
    • L'alcool peut altérer votre jugement et affecter vos choix en matière de nourriture ou votre réaction en cas d'urgence : consommez-en avec modération.

    Pensez à prendre en considération les besoins de vos co-voyageurs, dont vous êtes en partie responsable : si un membre de votre groupe pense que les aliments proposés ne peuvent pas être consommés en toute sécurité, ne les mangez pas.

    Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?