Continuez pour accéder aux résultats suggérés

    Taxes pour les voyageurs

    Parfois, la législation locale oblige les hôtes à facturer une taxe aux voyageurs. Nous recommandons aux hôtes de l'inclure dans le prix de la réservation, mais certains préfèrent la collecter en personne à l'arrivée.

    Mentionnez les taxes dans l'annonce

    Nous demandons aux hôtes de préciser dans la description de leur annonce ou dans leurs échanges avec les voyageurs avant la réservation s'ils appliquent des taxes. Si vous êtes voyageur et que vous voulez connaître les taxes dont vous devrez vous acquitter, contactez votre hôte à l'avance.

    Dispositions locales

    Dans certaines localités, Airbnb a passé des accords avec les autorités administratives pour collecter et reverser certaines taxes locales au nom des hôtes. Ces taxes varient et, selon la législation locale, leur montant peut correspondre à une somme forfaitaire ou à un pourcentage calculé en fonction du nombre de voyageurs, du nombre de nuits ou du type de logement réservé. En réservant un logement dans les lieux concernés, les taxes locales collectées s'afficheront automatiquement lors du paiement et apparaîtront sur votre reçu une fois la réservation confirmée.

    Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

    Par ailleurs, Airbnb est tenu de collecter la TVA ou son équivalent (comme la taxe à la consommation japonaise) sur ses frais de service dans les pays qui appliquent une taxe sur les services fournis par voie électronique. C'est actuellement le cas dans tous les pays de l'Union européenne, en Afrique du Sud, en Albanie, en Arabie saoudite, aux Bahamas, au Chili, en Colombie, en Islande, au Japon, au Mexique, en Norvège, en Suisse et en Uruguay. Airbnb est également tenu de collecter la TVA sur ses frais de service pour les utilisateurs de la plate-forme Airbnb Chine.

    Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?

    Sur le même sujet