Aller directement au contenu
    Continuez pour accéder aux résultats suggérés
    Informations sur le COVID-19
    Pour consulter les options d'annulation et de remboursement, rendez-vous sur votre tableau de bord. Les réservations éligibles dans le cadre de notre Politique relative aux cas de force majeure peuvent être annulées avant l'arrivée, sans pénalités ni conséquences sur votre statut de Superhost.

    Quelles sont les questions à me poser avant d'accueillir des voyageurs pour une longue durée ?

    Dans la plupart des états et localités des États-Unis, les voyageurs qui séjournent dans une maison ou un appartement pour un mois ou plus (le nombre de jour exact dépend de la juridiction) peuvent se prévaloir de droits identiques à ceux d'un locataire. En général, cela signifie que les lois locales régissant les locataires pourraient les protéger et vous empêcher de les obliger à quitter votre logement sans recourir à une procédure d’expulsion auprès d’un tribunal.

    Par exemple, en Californie, dans l’Illinois et à New York, une location résidentielle peut exister après 30 jours consécutifs d’occupation. Ainsi, une personne séjournant chez vous moins de 30 jours ne bénéficiera généralement pas des droits des locataires, sauf accord écrit stipulant le contraire. Mais gardez bien à l’esprit que chaque État est différent.

    Les lois locales peuvent différer de la législation de l’État en matière de location résidentielle. Nous vous conseillons de bien examiner les lois et réglementations locales qui s’appliquent à votre situation avant d’accepter une réservation longue durée.

    Voyageurs qui refusent de partir. Comment Airbnb peut vous aider ?

    De telles situations sont extrêmement rares, mais si elles se produisent, nous serons à vos côtés pour vous aider à résoudre le problème avec votre voyageur. Si vous deviez faire face à une telle situation, contactez notre équipe de l’assistance disponible 24h/24 afin que nous prenions contact avec vous.

    Signature d’un contrat de location avec des voyageurs

    Si vous louez votre maison ou votre appartement pour des séjours d'un mois, vous pouvez envisager de faire signer un contrat de location à vos voyageurs. Dans ce cas, vous devez l’indiquer clairement dans votre règlement intérieur avant de finaliser une réservation. Comme les lois en la matière varient considérablement d’un endroit à l’autre, nous vous conseillons de contacter un avocat spécialisé en relations propriétaire-locataire et connaissant bien les lois et réglementations locales qui s’appliquent à votre situation.

    Lois locales de contrôle des loyers

    Le contrôle des loyers fait l’objet d’un certain nombre de lois fixant notamment des limites pour les augmentations et des restrictions en matière d’expulsion. Certaines lois locales de contrôle des loyers peuvent remplacer la législation de l’État, et si bon nombre d’États ou de localités n’exercent aucun contrôle sur les loyers, il est possible que d’autres lois protègent les locataires. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous renseigner localement (auprès du conseil des locataires ou Rent Board, du service de protection des consommateurs, du procureur général ou de toute autre agence) pour en savoir plus sur le contrôle et la stabilisation des loyers et l’éventuelle incidence de ces règles sur les réservations longue durée.

    Expulsion d’un voyageur ayant décidé de prolonger une réservation longue durée

    Presque toutes les juridictions disposent de lois permettant à un propriétaire d’expulser un locataire au moyen d’un référé. Un référé est une procédure judiciaire qui permet à un propriétaire de reprendre possession, de façon accélérée, d'un bien qu'il loue. Vous devriez contacter un avocat en droit immobilier ou vos tribunaux locaux pour en savoir plus sur les lois en matière d'expulsion là où vous habitez car elles peuvent influer votre capacité à expulser un voyageur qui reste au-delà de sa réservation de longue durée.

    Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?