Aller directement au contenu

Guide de Rabat

Zakia

Guide de Rabat

Rabat
La ville a été érigée au sud du fleuve Bouregreg et est protégée par de multiples enceintes ce qui en fait l'une des médinas les mieux protégées du Maroc. Outre les nombreux souks traditionnels, on peut visiter à loisir de nombreux lieux chargés d'histoire tels que la kasbah des Oudayas construite par les Almoravides, l'ancien quartier juif du Mellah, la mosquée Makki ou encore les murailles Almohades. Aucun des lieux qui composent la médina de Rabat n'ont subi de modifications depuis leur création.
Le quartier Hassan nommé d’après la Tour Hassan, abrite de nombreuses constructions datant de l’époque coloniale. Situé sur une colline face à la vallée du Bouregreg, il est à proximité de la plupart des lieux touristiques de Rabat, y compris la Médina, accessibles en quelques minutes à pied. Le quartier est limité d’un côté par le Chellah et le palais Royal et de l’autre par le Mausolée Mohammed V et la célèbre Tour Hassan qui est l’un des monuments emblématiques de la capitale. Vestige d'une mosquée qui aurait pu être le plus grand édifice religieux du monde, La Tour Hassan est devenue un lieu de passage incontournable pour toute personne désireuse de découvrir la ville. En effet, en 1196 le calife almohade Yacoub El Mansour lança la construction de la Mosquée Hassan, pour en faire la plus grande mosquée du monde mais à la mort de ce dernier, les travaux sont abandonnés
Quartier Hassan
Le quartier Hassan nommé d’après la Tour Hassan, abrite de nombreuses constructions datant de l’époque coloniale. Situé sur une colline face à la vallée du Bouregreg, il est à proximité de la plupart des lieux touristiques de Rabat, y compris la Médina, accessibles en quelques minutes à pied. Le quartier est limité d’un côté par le Chellah et le palais Royal et de l’autre par le Mausolée Mohammed V et la célèbre Tour Hassan qui est l’un des monuments emblématiques de la capitale. Vestige d'une mosquée qui aurait pu être le plus grand édifice religieux du monde, La Tour Hassan est devenue un lieu de passage incontournable pour toute personne désireuse de découvrir la ville. En effet, en 1196 le calife almohade Yacoub El Mansour lança la construction de la Mosquée Hassan, pour en faire la plus grande mosquée du monde mais à la mort de ce dernier, les travaux sont abandonnés
l’un des quartiers les plus réputés de Rabat. Considéré comme le nouveau centre ville de Rabat, le quartier qui fait partie de l'arrondissement Agdal-Ryad, est idéal pour une journée shopping réussie ou pour profiter des nombreux cafés et restaurants branchés, pubs, lounges et enseignes internationales ! Le quartier Agdal de Rabat, dont l’origine remonte au protectorat français, a été construit sur l'emplacement de jardins dont il tire son nom car Agdal signifie “Jardin” en Tamazight. Connu pour sa profusion en commerces, “le centre ville commercial” de Rabat, accueille tout au long de l’année, les visiteurs qui auront l’embarras du choix entre restaurants, cafés et boutiques de marques. Il s’agit d’un important centre d’activité dans lequel les commerces ne désemplissent la semaine et quand le week-end arrive, ce sont les adeptes du shopping qui envahissent les rues de l’Agdal. Parsemé d’espaces verts et d’habitations aérées, le quartier Agdal abrite notamment des administrations et ministères, des immeubles d'habitation, la célèbre avenue Fal Ould Oumeir, la gare ferroviaire et des établissements de formation d’enseignement supérieurs connus de tous (comme l’université Mohammed V ou encore la plus ancienne école d’ingénieur du Maroc et d’Afrique, l’école “Mohammadia”). De plus, la célèbre radio Hit Radio y est installée à côté de la salle Ibn Yassine. Un quartier idéal pour les citadins qui aiment tout faire à pied !
8
recommandé par les habitants
Agdal
8
recommandé par les habitants
l’un des quartiers les plus réputés de Rabat. Considéré comme le nouveau centre ville de Rabat, le quartier qui fait partie de l'arrondissement Agdal-Ryad, est idéal pour une journée shopping réussie ou pour profiter des nombreux cafés et restaurants branchés, pubs, lounges et enseignes internationales ! Le quartier Agdal de Rabat, dont l’origine remonte au protectorat français, a été construit sur l'emplacement de jardins dont il tire son nom car Agdal signifie “Jardin” en Tamazight. Connu pour sa profusion en commerces, “le centre ville commercial” de Rabat, accueille tout au long de l’année, les visiteurs qui auront l’embarras du choix entre restaurants, cafés et boutiques de marques. Il s’agit d’un important centre d’activité dans lequel les commerces ne désemplissent la semaine et quand le week-end arrive, ce sont les adeptes du shopping qui envahissent les rues de l’Agdal. Parsemé d’espaces verts et d’habitations aérées, le quartier Agdal abrite notamment des administrations et ministères, des immeubles d'habitation, la célèbre avenue Fal Ould Oumeir, la gare ferroviaire et des établissements de formation d’enseignement supérieurs connus de tous (comme l’université Mohammed V ou encore la plus ancienne école d’ingénieur du Maroc et d’Afrique, l’école “Mohammadia”). De plus, la célèbre radio Hit Radio y est installée à côté de la salle Ibn Yassine. Un quartier idéal pour les citadins qui aiment tout faire à pied !
Le quartier de la médina est l’ancienne ville de Rabat dont les portes Bab El Had et Bab El Alou permettent l’accès. Le rempart ouest était percé de quatre portes à intervalles assez réguliers, Bâb el Alou, Bâb el Had, Bâb er-Rouah, la quatrième étant incluse dans l'actuel Palais Royal. Le rempart sud n'en comportait qu'une seule : Bâb Zaër. Fondée au XVIIe siècle, la médina de Rabat est l'œuvre de réfugiés andalous chassés d'Espagne par le roi Philippe III. Elle a été érigée au sud du fleuve Bouregreg et est protégée par de multiples enceintes ce qui en fait l'une des médinas les mieux protégées du Maroc. Outre les nombreux souks traditionnels, on peut visiter à loisir de nombreux lieux chargés d'histoire tels que la kasbah des Oudayas construite par les Almoravides, l'ancien quartier juif du Mellah, la mosquée Makki ou encore les murailles Almohades. Aucun des lieux qui composent la médina de Rabat n'ont subi de modifications depuis leur création.
27
recommandé par les habitants
Médina de Rabat
27
recommandé par les habitants
Le quartier de la médina est l’ancienne ville de Rabat dont les portes Bab El Had et Bab El Alou permettent l’accès. Le rempart ouest était percé de quatre portes à intervalles assez réguliers, Bâb el Alou, Bâb el Had, Bâb er-Rouah, la quatrième étant incluse dans l'actuel Palais Royal. Le rempart sud n'en comportait qu'une seule : Bâb Zaër. Fondée au XVIIe siècle, la médina de Rabat est l'œuvre de réfugiés andalous chassés d'Espagne par le roi Philippe III. Elle a été érigée au sud du fleuve Bouregreg et est protégée par de multiples enceintes ce qui en fait l'une des médinas les mieux protégées du Maroc. Outre les nombreux souks traditionnels, on peut visiter à loisir de nombreux lieux chargés d'histoire tels que la kasbah des Oudayas construite par les Almoravides, l'ancien quartier juif du Mellah, la mosquée Makki ou encore les murailles Almohades. Aucun des lieux qui composent la médina de Rabat n'ont subi de modifications depuis leur création.
Vue imprenable sur le bourgreg et sur le nouvel opéra
Le Dawliz
Vue imprenable sur le bourgreg et sur le nouvel opéra