Aller directement au contenu

Guide de Sam

Sam

Guide de Sam

Lieux touristiques
Profitez du Jardin de l'Archevêché qui jouxte la cathédrale. Je vous laisse prendre connaissance des 6 secrets de la cathédrale peu connus: 1-Elle a été construite en un temps record. Une construction en un temps record. La cathédrale a été construite de 1195 à 1255, soit en seulement soixante ans. Ce qui était un record pour l'époque. Toutefois, la tour nord s'est effondrée en 1506. Elle a été reconstruite de 1508 à 1540. 2-Il y a un petit Vatican près d'elle. Un « petit Vatican » à côté de la cathédrale. Au Moyen Âge, la cathédrale était entourée de diverses habitations séparées du reste de la ville : « Il y avait les maisons des diacres et des chanoines », explique Thérèse Legras. Quatre portes fermaient le cloître autour de la cathédrale : porte du Doyen, porte du Chapitre, porte Jaune et porte Saint-Jean. 3-Le chiffre 5 est omniprésent... Le chiffre 5, omniprésent. Saint-Étienne compte 5 portails, 5 nefs, 5 étages et 5 chapelles rayonnantes (à l'extrémité du chœur). « Le chiffre 5, c'est la quintessence (ce qu'il y a de plus raffiné, NDLR) », explique Thérèse Legras. 4-Elle a déjà été chauffée. Un édifice qui a été chauffé dans le passé. De 1894 à 1938, la cathédrale a été chauffée. On aperçoit encore les bouches d'aération à côté du chœur. Aujourd'hui, les 5.900 mètres carrés ne sont plus chauffés. À titre de comparaison, le coût du chauffage à Notre-Dame de Paris revient aujourd'hui à 1.000 euros par jour en hiver. 5-Elle a fait l'objet d'un pot de vin. Un pot-de-vin au XV e siècle. Jacques Cœur, le grand argentier du roi Charles VII, avait offert une sacristie au chapitre de la cathédrale. Il voulait remercier l'Église de Bourges d'avoir choisi sont fils Jean Cœur comme archevêque de Bourges. « Cette sacristie en gothique flamboyant est le seul endroit décoré de la cathédrale ». 6-Les vitraux remontent à 1210. Des vitraux qui remontent à 1210. Bien peu de touristes le savent : la création des plus anciens vitraux de la cathédrale, ceux du chœur, a commencé en 1210. Il y a également un superbe vitrail de 1532, réalisé par le maître verrier berruyer Jean Lecuyer.
20
recommandé par les habitants
Cathédrale Saint-Étienne de Bourges
14 Place Étienne Dolet
20
recommandé par les habitants
Profitez du Jardin de l'Archevêché qui jouxte la cathédrale. Je vous laisse prendre connaissance des 6 secrets de la cathédrale peu connus: 1-Elle a été construite en un temps record. Une construction en un temps record. La cathédrale a été construite de 1195 à 1255, soit en seulement soixante ans. Ce qui était un record pour l'époque. Toutefois, la tour nord s'est effondrée en 1506. Elle a été reconstruite de 1508 à 1540. 2-Il y a un petit Vatican près d'elle. Un « petit Vatican » à côté de la cathédrale. Au Moyen Âge, la cathédrale était entourée de diverses habitations séparées du reste de la ville : « Il y avait les maisons des diacres et des chanoines », explique Thérèse Legras. Quatre portes fermaient le cloître autour de la cathédrale : porte du Doyen, porte du Chapitre, porte Jaune et porte Saint-Jean. 3-Le chiffre 5 est omniprésent... Le chiffre 5, omniprésent. Saint-Étienne compte 5 portails, 5 nefs, 5 étages et 5 chapelles rayonnantes (à l'extrémité du chœur). « Le chiffre 5, c'est la quintessence (ce qu'il y a de plus raffiné, NDLR) », explique Thérèse Legras. 4-Elle a déjà été chauffée. Un édifice qui a été chauffé dans le passé. De 1894 à 1938, la cathédrale a été chauffée. On aperçoit encore les bouches d'aération à côté du chœur. Aujourd'hui, les 5.900 mètres carrés ne sont plus chauffés. À titre de comparaison, le coût du chauffage à Notre-Dame de Paris revient aujourd'hui à 1.000 euros par jour en hiver. 5-Elle a fait l'objet d'un pot de vin. Un pot-de-vin au XV e siècle. Jacques Cœur, le grand argentier du roi Charles VII, avait offert une sacristie au chapitre de la cathédrale. Il voulait remercier l'Église de Bourges d'avoir choisi sont fils Jean Cœur comme archevêque de Bourges. « Cette sacristie en gothique flamboyant est le seul endroit décoré de la cathédrale ». 6-Les vitraux remontent à 1210. Des vitraux qui remontent à 1210. Bien peu de touristes le savent : la création des plus anciens vitraux de la cathédrale, ceux du chœur, a commencé en 1210. Il y a également un superbe vitrail de 1532, réalisé par le maître verrier berruyer Jean Lecuyer.
Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considérée de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du xve siècle et un chef-d’œuvre de l’architecture civile de style gothique flamboyant. Cette bâtisse du xve siècle préfigure les hôtels particuliers qui fleuriront à la Renaissance et est, avec le château de Montsoreau (1453) et le château de Châteaudun (1452), un des tout premiers exemples d'architecture de plaisance en France[2]. Il naît de la volonté du riche marchand Jacques Cœur de bâtir une « grand’ maison » dans sa ville natale mais l’argentier de Charles VII n’y habita jamais. Ce palais fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[3]. Propriété de l’État depuis 1923, il est géré, animé et ouvert à la visite par le centre des monuments nationaux. Pour plus d’infos: http://www.palais-jacques-coeur.fr/#
19
recommandé par les habitants
Le Palais Jacques-Cœur
10Bis Rue Jacques Cœur
19
recommandé par les habitants
Le palais Jacques-Cœur est un hôtel particulier situé à Bourges, considérée de par l'élégance de son architecture, la richesse et la variété de sa décoration, comme un des plus somptueux édifices civils du xve siècle et un chef-d’œuvre de l’architecture civile de style gothique flamboyant. Cette bâtisse du xve siècle préfigure les hôtels particuliers qui fleuriront à la Renaissance et est, avec le château de Montsoreau (1453) et le château de Châteaudun (1452), un des tout premiers exemples d'architecture de plaisance en France[2]. Il naît de la volonté du riche marchand Jacques Cœur de bâtir une « grand’ maison » dans sa ville natale mais l’argentier de Charles VII n’y habita jamais. Ce palais fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[3]. Propriété de l’État depuis 1923, il est géré, animé et ouvert à la visite par le centre des monuments nationaux. Pour plus d’infos: http://www.palais-jacques-coeur.fr/#
Le muséum d'histoire naturelle de Bourges est un musée municipal de la Ville de Bourges abritant des collections de zoologie, de botanique et de géologie. Depuis la fin des années 1980, il s'est spécialisé dans l'étude et la protection des chauves-souris.
Muséum d'Histoire Naturelle
9 Allée René Ménard
Le muséum d'histoire naturelle de Bourges est un musée municipal de la Ville de Bourges abritant des collections de zoologie, de botanique et de géologie. Depuis la fin des années 1980, il s'est spécialisé dans l'étude et la protection des chauves-souris.
Le Printemps de Bourges Crédit mutuel (PDB), aussi appelé le Printemps, est un festival de musique en France, fondé du 6 au 10 avril 1977 à Bourges, dans le département du Cher. Depuis le 23 décembre 2013, la société Le Printemps de Bourges est détenue par le groupe privé C2G[2], filiale de Morgane Production et du groupe Télégramme, tous deux actionnaires des Francofolies de La Rochelle. Depuis sa création, le festival prône des valeurs artistiques de création, de découverte et d’émergence et place sa mission autour des notions de transmission, de responsabilité et d’accès à la culture pour tous. Des projets d’Éducation Artistique et Culturel auprès des plus jeunes sont menés ainsi que des collaborations avec d’autres acteurs culturels de la ville de Bourges tels que le Conservatoire à rayonnement départemental de Bourges ou encore le Centre des monuments nationaux. En 2008, le festival crée le label Printemps Durable, marquant le début de ses actions en matière de développement durable. En commençant par une revalorisation des déchets grâce au tri sélectif[3] et une amélioration de l’accueil des personnes à mobilité réduite, le Printemps de Bourges Crédit mutuel continue avec notamment la proposition de voitures électriques[4] sur le festival en 2018. Ce label est rebaptisé Printemps Responsable en 2019 avec l'objectif d’obtenir la certification ISO 20121.
Le Printemps De Bourges
19 Allée René Ménard
Le Printemps de Bourges Crédit mutuel (PDB), aussi appelé le Printemps, est un festival de musique en France, fondé du 6 au 10 avril 1977 à Bourges, dans le département du Cher. Depuis le 23 décembre 2013, la société Le Printemps de Bourges est détenue par le groupe privé C2G[2], filiale de Morgane Production et du groupe Télégramme, tous deux actionnaires des Francofolies de La Rochelle. Depuis sa création, le festival prône des valeurs artistiques de création, de découverte et d’émergence et place sa mission autour des notions de transmission, de responsabilité et d’accès à la culture pour tous. Des projets d’Éducation Artistique et Culturel auprès des plus jeunes sont menés ainsi que des collaborations avec d’autres acteurs culturels de la ville de Bourges tels que le Conservatoire à rayonnement départemental de Bourges ou encore le Centre des monuments nationaux. En 2008, le festival crée le label Printemps Durable, marquant le début de ses actions en matière de développement durable. En commençant par une revalorisation des déchets grâce au tri sélectif[3] et une amélioration de l’accueil des personnes à mobilité réduite, le Printemps de Bourges Crédit mutuel continue avec notamment la proposition de voitures électriques[4] sur le festival en 2018. Ce label est rebaptisé Printemps Responsable en 2019 avec l'objectif d’obtenir la certification ISO 20121.